Investir-maison-retraite.fr : le site de référence

Bienvenue sur le site de référence sur l'investissement dans une maison de retraite (EHPAD). Grâce à notre site, vous en saurez plus sur le juridique, le retour sur investissement et les bons placements pour investir votre argent dans une maison de retraite - ce qui reste quelque chose de très original et nouveau.

Pour commencer, vous pouvez consulter nos derniers articles :

 Pinel : toujours valable en 2018 ?

Pinel : toujours valable en 2018 ?

Est-ce que le dispositif lié à la loi Pinel va rester en 2018 ? Lire la suite.

 Calcul de la rentabilité (rendement)

Calcul de la rentabilité (rendement)

Vous apprendrez dans cet article comment calculer la rentabilité et le rendement d'un investissement dans une maison de retraite médicalisée (EHPAD). Lire la suite.

  Comment choisir l'emplacement de votre investissement

Comment choisir l'emplacement de votre investissement

Comment bien choisir le lieux de résidence de votre investissement dans une maison de retraite. Lire la suite.

 Réduire ses impôts avec Censi-Bouvard

Réduire ses impôts avec Censi-Bouvard

Censi-Bouvard permet de réduire ses impôts pour investir dans une maison de retraite. Découvrez comment en bénéficier en lisant cet article. Lire la suite.

 Investissement dans une maison de retraite : pourquoi pas ?

Investissement dans une maison de retraite : pourquoi pas ?

Vous êtes intéressés par un investissement dans une maison de retraite ? Lisez cet article avant d'investir et de vous lancer dans cette aventure. Lire la suite.

 Qu'est-ce qu'un EHPAD ?

Qu'est-ce qu'un EHPAD ?

Un bon article pour tout savoir sur les EHPAD : Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes. Lire la suite.

Voir tous les articles

Comment investir dans l'immobilier des maisons de retraites ?

L'achat d'un bien immobilier ne se résume pas à trouver un logement. Investir dans l'immobilier est devenu de plus en plus populaire au cours des 50 dernières années et est devenu un véhicule de placement courant. C'est aussi plus simple que les autres placements comme la bourse ou les matières premières (sans parler des métaux précieux).

Bien que le marché immobilier offre de nombreuses occasions de réaliser des gains importants, l'achat et la propriété d'un bien immobilier est beaucoup plus compliqué que d'investir dans des actions et des obligations. Sur ce site, nous allons plus loin que l'achat d'une maison (ou d'une place dans une maison de retraite) et vous introduire à l'immobilier comme un investissement.

C'est un investissement aussi ancien que la pratique de la propriété foncière. Une personne achètera une propriété et la louera à un locataire. Le propriétaire, le propriétaire, est responsable du paiement de l'hypothèque, des taxes et des frais d'entretien de la propriété.

Idéalement, le propriétaire exige un loyer suffisant pour couvrir tous les frais susmentionnés. Un propriétaire peut également facturer plus cher pour produire un profit mensuel, mais la stratégie la plus courante est d'être patient et de ne facturer un loyer suffisant que pour couvrir les dépenses jusqu' à ce que l'hypothèque ait été payée, date à laquelle la majorité du loyer devient un profit.

Dans le cas d'un petit appartement pour un retraité, le prix est généralement fixé par l'établissement et vous pouvez donc savoir à l'avance combien vous aller gagner (à condition que votre logement trouve un locataire).

De plus, la valeur de la propriété peut aussi s'être appréciée au cours de l'hypothèque, ce qui laisse au propriétaire un bien plus précieux. Selon le U. S. Census Bureau, la valeur des biens immobiliers a constamment augmenté de 1940 à 2006, puis elle a chuté et rebondi de 2008 à 2010 et a augmenté dans l'ensemble. Bien évidemment, en ces temps économiques incertains en Europe, il faudra être prudent. Mais, en voyant l'immobilier comme un placement à long terme, on peut se retrouver gagnant en fin de compte en comptant les loyers perçu et la revente au bout de 15 à 20 ans.

Il y a, bien sûr, des imperfections sur un projet qui semble être un investissement idéal. Vous pouvez vous retrouver avec un mauvais locataire qui endommage la propriété ou, pire encore, n'avoir aucun locataire ou un qui ne paie pas du tout. Cela vous laisse un flux de trésorerie mensuel négatif, ce qui signifie que vous pourriez devoir vous démener pour couvrir vos versements hypothécaires. Il y a aussi la question de trouver la bonne propriété. Vous voudrez choisir un endroit où les taux d'inoccupation sont bas et choisir un endroit que les gens voudront louer.

Heureusement, vous pouvez souscrire à une assurance

qui pourra vous dédommager en cas de loyer impayé ou de dégradation de votre bien. Cette assurance va réduire le gain possible mais vous apporter une sécurité supplémentaire lors de la location en maison de retraite.

La plus grande différence entre un bien locatif et d'autres investissements est peut-être le temps et le travail que vous devez consacrer au maintien de votre investissement.

Lorsque vous achetez une action, elle se trouve simplement dans votre compte de courtage et, espérons-le, augmente en valeur. Si vous investissez dans une propriété locative, il y a de nombreuses responsabilités qui accompagnent le fait d'être propriétaire. Quand la chaudière cesse de fonctionner au milieu de la nuit, c'est vous qui recevez l'appel téléphonique. Si cela ne vous dérange pas, cela peut vous convenir. Sinon, un gestionnaire immobilier professionnel se fera un plaisir de vous débarrasser du problème, pour un prix, bien sûr. C'est le cas d'un gestionnaire de maison de retraite. Vous n'aurez donc pas à gérer ces petits tracas.

Il y a aussi une autre option. Les groupes de placement immobilier sont un peu comme de petits fonds communs de placement pour les immeubles locatifs. Si vous voulez posséder une propriété locative, mais que vous ne voulez pas avoir à vous soucier d'être propriétaire, un groupe de placement immobilier pourrait être la solution pour vous.

Une société achètera ou construira un ensemble d'immeubles d'appartements ou de condos et permettra ensuite aux investisseurs de les acheter par l'intermédiaire de la société, rejoignant ainsi le groupe. Un investisseur peut posséder une ou plusieurs unités de logement autonome, mais la société qui exploite le groupe d'investissement gère collectivement toutes les unités, en s'occupant de l'entretien, de la publicité des unités vacantes et de l'interview des locataires. En contrepartie de cette gestion, l'entreprise perçoit un pourcentage du loyer mensuel.

Il existe plusieurs versions de groupes d'investissement, mais dans la version standard, le bail est au nom de l'investisseur et toutes les unités mettent en commun une partie du loyer pour se prémunir contre les vacances occasionnelles, ce qui signifie que vous recevrez suffisamment d'argent pour payer le prêt hypothécaire même si votre unité est vide. La qualité d'un groupe d'investissement dépend entièrement de la société qui l'offre. En théorie, c'est un moyen sûr d'investir dans l'immobilier, mais les groupes sont vulnérables aux mêmes frais qui hantent le secteur des fonds communs de placement. Encore une fois, la recherche est la clé.

C'est le côté "sauvage" de l'investissement immobilier. Comme les commerçants de jour qui sont des lieues loin d'un investisseur d'achat et de détention, les commerçants immobiliers sont une race complètement différente de l'achat et de location des propriétaires. Les commerçants immobiliers achètent des biens immobiliers avec l'intention de les garder pour une courte période de temps, souvent pas plus de trois à quatre mois, où ils espèrent les vendre pour un profit. Cette technique se base sur l'achat de propriétés qui sont soit significativement sous-évaluées, soit dans un marché très dynamique.

Ces personnes ne mettront pas d'argent dans une maison pour des améliorations; l'investissement doit avoir une bonne valeur intrinsèque pour se transformer rapidement en profit. Il s'agit de faire des coups.

De cette façon, il s'agit d'un placement de trésorerie à court terme.

Si un investisseur de ce type se fait prendre dans une situation où il ou elle ne peut pas revendre une propriété, cela peut être dévastateur parce que les investisseurs ne gardent généralement pas assez d'argent liquide pour payer l'hypothèque sur une propriété à long terme. Cela peut conduire à des pertes d'argent.

Bien évidemment ce type d'investissement est très rare dans les maisons de retraite.

Il existe également une deuxième catégorie d'investisseurs à court terme. Ils gagnent leur argent en achetant des propriétés à prix raisonnable et en les rénovant. Il peut s'agir d'un investissement à plus long terme, selon l'ampleur des améliorations. La caractéristique limitante de cet investissement est qu'il prend beaucoup de temps et permet souvent aux investisseurs d'acquérir une seule propriété à la fois.

Nous avons examiné plusieurs types d'investissements immobiliers. Cependant, nous n'avons fait qu'effleurer la surface. Dans ces exemples, il existe d'innombrables variantes de placements immobiliers ou en maison de retraites.

Comme pour tout investissement, il y a beaucoup de potentiel avec l'immobilier, mais cela ne veut pas dire qu'il s'agit d'un gain assuré. Faites des choix judicieux et évaluez les coûts et les bénéfices de vos actions avant de plonger dans ce type d'investissement.